Réservez votre consultation gratuite dès maintenant !

Soumettre
Consultation gratuite Bulletin d'information Dernières nouvelles

Que recherchez-vous ? Search

Rechercher par mots-clés

Section

Catégorie

Expert

À la mode

À la mode

Rendez-moi ma voix ! Point de vue d’un coach en communication sur la prise de parole en public

Lundi, 19 Novembre 2018
Auteur: Haya Yayha Expert: Rabih Khodr Traduction: Julien Ricour-Brasseur

Pour beaucoup d’entre nous, parler devant les autres est une tâche éprouvante. À chaque fois que nous devons nous y atteler, nous visualisons des scénarios cauchemardesques dans lesquels nous commettons des erreurs embarrassantes et où l’on nous pointe du doigt en se moquant. Nous sommes en admiration totale devant ces orateurs charismatiques qui, sans aucun effort, capturent et retiennent l’attention de tous. Nous aimerions tellement être comme eux.  

C’est ici qu’entre en scène Rabih Khodr, consultant en communication formant des chefs d’entreprise, des conférenciers de TEDx et d’influents entrepreneurs technologiques. Celui-ci a pris le temps de donner à etcetera son point de vue sur la communication et de conseiller les parents sur la façon d’aider leurs enfants (et eux-mêmes !) à devenir de meilleurs orateurs. 

Pourquoi la prise de parole en public est-elle si importante ? 

 « Beaucoup de gens imaginent la prise de parole en public sur une scène ou sur un podium et devant des centaines de spectateurs », commence Khodr. Il dénonce cette idée comme étant incroyablement limitée. « Parler en public est une performance qui se passe en réalité à chaque fois que vous énoncez un mot dans la sphère publique, que cela soit lorsque vous parlez à une personne ou à un millier », élabore-t-il.

Khodr croit que la prise de parole en public affecte presque chaque sphère de la vie d’une personne. « Warren Buffet, l’un des plus grands businessmen de ce monde, a dit une fois que ‘Le seul talent qui mérite d’être maîtrisé, celui qui augmente la valeur de votre carrière de plus de 50 pourcent, est la prise de parole en public », cite-t-il. 

Nous n’avons pas besoin d’aller bien loin pour trouver des exemples prouvant l’importance du talent d’orateur et à quel point ce dernier peut booster la vie de quelqu’un. « Si vous allez dans différents magasins vendant le même vêtement, vous finirez par l’acheter chez l’un plutôt que chez l’autre uniquement car le vendeur de ce magasin en particulier vous aura mis à l’aise, aura choisi les bons mots et n’était pas trop invasif », illustre Khodr.

« Côté cœur, vous finirez peut-être avec quelqu’un qui, à la base, ne correspondait pas du tout à vos critères ou à ceux de la société, mais vous en êtes quand même tombé amoureux suite à sa manière de manipuler les mots », continue-t-il en riant. 

Pourquoi rencontrons-nous tant de problèmes à parler en public ?

Les problèmes commencent avec des suppositions tronquées. « Beaucoup de gens surestiment leur capacité à prendre la parole en public ou ne réalisent pas la profondeur de n’importe quelle anxiété pouvant se manifester au fond d’eux », explique Khodr, ajoutant : « Quand vous rencontrez l’une ou l’autre de ces situations chez un individu, celui-ci peut être confronté à un bouleversement à un moment donné de sa carrière »

De plus, nos expériences peuvent affecter nos performances. « La plupart d’entre nous, dans la vie en général, vivent ou dans le passé, en voulant répéter quelque chose qui s’est déjà déroulé, ou s’inquiètent à propos du futur », dit Khodr, avant de continuer : « Les gens qui se sentent très stressés sont soit désespérés de reproduire une performance à succès, soit inquiets de répéter une expérience ratée » 

Élever un champion de l’art oratoire

Pourtant, il y a de l’espoir. « La parole publique est un art, et au plus tôt on l’apprend, au plus vite on en tirera les bénéfices », établit Khodr.

Évidemment, l’environnement d’un enfant est crucial à son développement en tant qu’orateur.« Si je devais partager un conseil très important avec les parents et les éducateurs, ce serait le suivant : encouragez vos enfants à parler fort et en toute franchise, autorisez-les à donner leur opinion et à exprimer leurs pensées, et soyez patients avec eux », recommande-t-il.

« Vos remarques en tant que parent sont incroyablement importantes pour l’image qu’un enfant a de lui-même et son estime de soi », explique Khodr.« Au plus tôt vous forgez chez votre enfant ce renforcement et cet encouragement positifs (sans exagérer inutilement), au plus facile ce sera pour lui de peaufiner véritablement son talent d’orateur dès qu’il aura atteint une certaine maturité ».   

Toutefois, il existe certains points à éviter à tout prix. « Toute remontrance, remarque désobligeante ou dénigrement de la personne, sans s’opposer à la critique constructive d’une idée, sont des choses à absolument éviter, et ce spécialement avec les enfants », avertit Khodr, poursuivant : « Si vous critiquez, faites-le toujours par rapport à l’idée, par rapport à la logique ou au sujet, mais jamais par rapport à la personne »

Si certains enfants luttent plus que la normale, il faut alors investiguer. « En tant que professeur, encouragez l’enfant ayant du mal à se faire entendre dès que cela est possible et renforcez ce travail grâce à des sessions individuelles pour aller chercher ce qu’il y a sous la surface », insiste Khodr. « Une consultation entre quatre yeux a pour but de comprendre les raisons derrière les symptômes et peut alors déclencher une évolution plus que positive »

Tout le monde peut y arriver

Cette évolution positive est possible. « J’ai une fois travaillé avec un entrepreneur brillant, possédant un esprit technique et qui connaissait la technologie de sa start-up sur le bout des doigts, mais il ne pouvait pas formuler une seule phrase lorsqu’il se tenait devant un groupe de gens. Cela l’affaiblissait grandement », raconte Khodr, en continuant : « Il m’a alors appelé à l’aide. Lors du très important Demo-Day, il a présenté son entreprise dans un discours de cinq minutes, et il n’a balbutié qu’à une ou deux occasions seulement ».

C’était un résultat incroyable. « Le chef de l’information m’a pris par les épaules et m’a demandé : ‘Mais qu’est-ce que vous lui avez fait ?’ », rigole Khodr. « Je lui ai dit que je n’avais rien fait, qu’il avait fait tout le travail lui-même ».

« En tant que formateurs, nous soutenons, nous conseillons et nous posons les bonnes questions… Mais le travail le plus dur est fourni par la personne elle-même », conclut Khodr. Et si une personne, ayant tellement lutté auparavant, réalise ce changement radical et spectaculaire, alors tout est possible et tout le monde peut y arriver.

 ***

Rabih Khodr enseigne l’art oratoire et celui de la persuasion en Licence à l’Université Phénicienne. Il est aussi instructeur de savoir-être à la SE Factory, et il propose des formations professionnelles au Liban et dans les pays du Golfe, en plus d’un coaching individuel. À travers son approche simple, professionnelle et divertissante, il a aidé des milliers de personnes à révéler l’orateur qui se cachait en eux. Pour contacter Rabih, visitez le site www.rabihelkhodr.me.

Retour

Abonnez-vous à notre chaîne
YouTube

Youtube

Recevez nos conseils parentaux directement sur votre boîte mail

Mail